Au paradis perdu

Ça fait quatre jours que l’on n’a pas écrit d’article, mais tout va bien, nous n’avons perdu personne. Nous nous sommes promenés pas mal dans les îles ces derniers temps. D’abord trois jours aux Saintes. Ouf, superbe, on s’en reparle… J’avais tout d’abord envie de placer quelques mots sur notre balade d’aujourd’hui dans les îles de              Petite Terre

Réveil à cinq heures ce matin, enfin, je crois bien m’être réveillé. C’est vrai qu’en repensant aux images de la journée, il se peut bien que tout ça ait été un rêve. Peut-être qu’il ne reste que quelques minutes avant le réveil. Donc juste au cas où, je me dépêche à écrire l’article avant d’entendre la voix de Korinne : «Réveillez-vous les gars!»
J’écris donc pour partager un rêve, notre rêve, le rêve du 12 juin!
Nous avons été faire un tour au paradis aujourd’hui…. je vais essayer de vous décrire comment ça se passe là-bas!
Tout d’abord eu lieu le Jugement Dernier à la marina de St-François. Ça s’est bien passé pour nous. Dieu nous a regardés et nous a posé une question quiz, un peu comme dans Taxi payant : « alors les Québécois, je vous laisse 30 secondes pour nommer les trois valeurs les plus importantes à partager aux Hommes ». On se regardait tous avec des regards songeurs en espérant que l’un d’entre nous trouve la réponse. Alors qu’il ne restait que cinq secondes au chrono, Frédérique sortit une pièce de deux euros et y vit la réponse gravée sur le précieux métal. Dans un glorieux moment d’illumination, l’ensemble du groupe cria simultanément : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ!! Dieu nous regarda avec un petit sourire en coin, il nous offrit chacun une baguette de pain et nous laissa avec l’ange qui allait nous guider jusqu’aux îles paradisiaques de Petite Terre.  Avant cette expérience, je croyais que les anges avaient de petites ailes et une auréole sur la tête. En vérité, ce sont des sosies de Léonardo Di Caprio. En effet,  le guide et capitaine du bateau qui nous emmena vers les îles lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Les cheveux blonds dans le vent sur son bateau ¨cigarette¨ qui fracassait les vagues à toute vitesse, j’espérais qu’il ne nous amène pas vers Shutter Island !
Trente minutes de bateau et nous voilà arrivés : de l’eau offrant un dégradé de couleurs passant du bleu au turquoise (un peu comme dans le dernier vidéoclip d’Éric Lapointe).  Des plages au sable plus blanc que sur les cartes postales où poussaient de grands cocotiers. Le plus beau se trouvait sous l’eau. Toujours accompagnés de palmes, masque et tuba, on pouvait nager au travers des bancs de poissons aux couleurs éclatantes se faufilant à travers les récifs coralliens. Tortues de mer, requins citrons et barracudas, c’était impressionnant.  À un certain moment trois grosses raies noires m’entouraient (je parle bien de poissons et non des autres visiteurs se faisant bronzer sur la plage).
Pour dîner ou déjeuner, c’est selon, Léonardo nous servit des mangues savoureuses qu’il avait cueillies dans son jardin ainsi que des bananes qu’il flamba sur la braise.
On alterna l’observation de l’incroyable vie sous-marine avec des séances de relaxation sur la plage. À l’horizon, la mer des Caraïbes semblait s’étendre à l’infini. Sous un ciel complètement bleu et un soleil chaud. Le vent était constant et rafraîchissant. C’était idyllique.
En revenant de cette excursion, nous avons cuisiné de la poutine pour nos amis Guadeloupéens. On leur fit écouter de la musique québécoise tout au long de la soirée. Au moment de terminer cet article, j’entends la voix de Jean Leloup interprétant Paradis Perdu …
Photo prise par Scott !
Photo prise par Scott !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s